Démocratie, vous avez dit démocratie ?

La démocratie au plus près des gens c’est avant tout, et les évènements impulsés par les « gilets jaunes » nous le montrent bien, l’égale dignité de tous les interlocuteurs et la mise en délibération des projets avant décision. L’AJUV estime que nous en sommes loin à Juvisy.

Nous en sommes loin à Juvisy :

  • Robin Reda, maire éphémère et député très partisan, c’est beaucoup d’ironie déplacée et de désinvolture au service d’une défense très politicienne d’une politique d’exclusion. Conseiller municipal, il garde la mainmise sur la démocratie locale et joue un rôle obscur au sein du cabinet du maire.
  • La majorité actuelle perpétue une attitude engagée dès 2014 d’affaiblissement des associations, de prise de décisions technocratiques sans concertation (aménagement du parvis Lurçat, fermeture du centre de loisirs, escalier du Parc des Grottes…), d’absence de réponses aux courriers et propositions, d’absence de représentation dans les manifestations qu’elle n’organise pas directement.
  • Une illusion de « démocratie participative » qui repose sur des comités de quartier sans pouvoir, réduits à de grandes réunions soupapes de sécurité où s’expriment des préoccupations individuelles sans hiérarchie d’importance ni d’urgence. Des correspondants de quartiers, désignés et non élus, dont le rôle reste flou et l’utilité incertaine.

L’absence de groupes de travail participatifs qui pourraient, en amont des décisions de l’exécutif, préparer des projets soumis à débat, en lien avec les attentes de la population.

A Juvisy comme dans le reste du pays, de grands progrès restent à accomplir, dans le domaine de la démocratie de proximité, encore faudrait-il qu’elle soit le fruit d’une volonté politique !

Pour construire ensemble l’avenir de notre ville, rejoignez les groupes de Projet Juvisy 2020 : Participez au projet Juvisy 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *