Une politique scolaire à courte vue

La question scolaire et l’accueil périscolaire demeurent une compétence essentielle des communes. La majorité municipale semble l’ignorer. L’AJUV fait le point sur les écoles et le centre de loisirs.


Le Centre de loisirs ne connait pas de projet de rénovation. Pire, il est simplement prévu qu’une partie de ce magnifique terrain soit vendu à des promoteurs. Alors, que faire des enfants le mercredi et durant les vacances ? Les laisser dans les écoles, dans n’importe quelles conditions, est la politique retenue.

Si le groupe scolaire Tomi Ungerer a été prévu dès l’origine pour une double fonction, il n’en est rien à Jaurès et à Saint-Exupéry, où tout se fait dans l’improvisation complète. Le bâtiment préfabriqué, qui empiètera sur la cour de l’école Jaurès, ne comptera que deux salles, ce qui s’avère insuffisant, surtout que ces locaux n’ont pas de sanitaires. Dans le même temps, le grand terrain attenant au groupe scolaire, qui aurait pu accueillir les enfants a été vendu pour construire toujours des logements. Cela coûte à la Ville 407 000€.
A l’école maternelle Saint-Exupéry, là aussi un préfabriqué est prévu dans la cour de récréation. Des arbres seront abattus et les enfants seront à l’étroit, pour un coût de 350 000€.

Ces projets dégradent les temps scolaires et périscolaires. L’AJUV demande la rénovation complète de l’actuel centre de loisirs, pour accueillir correctement les petits Juvisiens durant leur temps libre et ne pas dégrader les conditions de leur scolarité. Enfin, une étude financée par la Ville fait apparaitre la nécessité d’ouvrir trois classes supplémentaires d’ici 2025. Va-t-on entasser plus encore les élèves dans les écoles existantes ?

L’AJUV refuse que des économies soient encore faites sur le dos des enfants, qui n’ont pas demandé à voir pousser de nouveaux immeubles partout dans leur ville, en lieu et place de leurs salles de classe et de leurs cours de récréation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *